Accueil > Le salaire de l'apprenti

Informations financières pour l'accueil d'un apprenti

Le salaire de l'apprenti

L'apprenti est un salarié qui passe une partie de son temps de travail en formation, il est rémunéré par son employeur, tout au long de sa formation, y compris pendant les périodes de formation passées à l'Université, ou en école.


Le salaire de l'apprenti est fixé en fonction de son âge et de sa progression dans le cycle de formation :

- Les apprentis préparant une licence ou une licence professionnelle en 1 an doivent percevoir un salaire correspondant à une 2ème année d'apprentissage.

- Les apprentis préparant un master 2 en apprentissage après avoir accompli un master 1 sous statut d'étudiant, doivent percevoir un salaire correspondant à une 2ème année d'apprentissage.

Secteur public : Majoration du salaire de 20 % obligatoire si diplôme de niveau Bac + 2 ou inférieur.

La majoration de 20 % est possible pour les niveaux supérieurs (Bac + 3 à Bac + 5).

Des conditions spécifiques s'appliquent pour l'apprenti qui était déjà apprenti et qui conclut un nouveau contrat d'apprentissage, il bénéficie d'une rémunération au moins égale à celle à laquelle il pouvait prétendre lors de la dernière année de son contrat d'apprentissage, si le contrat précédent a conduit à l'obtention du titre ou du diplôme préparé. (code du travail article D 6222-29 modifié).

Nouvelle disposition : une majoration de 15 points de la rémunération minimale doit être appliquée si un contrat d'apprentissage est conclu pour une durée maxi d'un an - pour préparer un diplôme équivalent à celui précédemment obtenu - et si la nouvelle qualification recherchée est en rapport direct avec le diplôme ou titre déjà obtenu. (code du travail article D 6222-30 modifié).

source : décret n° 2018-1347 du 28 décembre 2018 relatif à la rémunération des apprentis (JO du 30 décembre 2018).


Protection sociale

La protection sociale de l'apprenti est celle des salariés de l'entreprise d'accueil (régime général de la sécurité sociale).

Les cotisations sociales pour l'embauche d'un apprenti

L’exonération spécifique des cotisations patronales sur les contrats d’apprentissage du secteur privé est supprimée à compter du 1er janvier 2019.

Les rémunérations des apprentis bénéficient dorénavant de la réduction générale de cotisations renforcée dès le 1er janvier 2019 (ex-réduction Fillon) pour toutes les cotisations dès le 1er janvier 2019 (à savoir étendu à l'AGIRC-ARCCO et à l'assurance chômage, hors AGS et APEC) .

L’exonération des cotisations salariales spécifique aux contrats d’apprentissage du secteur privé est maintenue mais limitée à 79 % du SMIC (soit 1 202€). La fraction excédentaire est donc assujettie aux cotisations

Le salaire des apprentis reste exonéré en totalité de CSG/CRDS

Partager ce contenu :


News

L’actualité du
Cfa union

Toutes les news >

Newsletter

Merci !
Votre inscription est bien enregistrée !